Les enfants et les chiens

Les enfants et les chiens :

Vos enfants

Les chiens aiment la tranquillité, ils n’apprécient pas le chahut, apprenez à vos enfants à ne pas jouer à des courses-poursuites dans la pièce où se trouve votre chien.

Les enfants ont beaucoup de difficultés à gérer la frustration et ils déversent souvent cette dernière sur le chien, c’est à vous, parents, d’apprendre à vos enfants à respecter le chien et les règles de sécurité. Les jeunes enfants ne comprennent pas les grognements ou les babines relevées du chien, selon une étude de Meints, les enfants perçoivent une expression agressive (retroussement des babines) comme un sourire dans 69 % des cas pour les enfants de 4 ans, dans 35 % des cas pour les enfants de 5 ans et dans 25 % des cas pour les enfants de 6 ans. Ne laissez jamais vos enfants sans surveillance !

À ne pas faire

Ne vous amusez pas à vous bousculer pour voir qui votre chien va défendre ! Il sera dans une situation de haut stress et essayera éventuellement d’apaiser la situation, ce que vous traduirez par erreur à de la défense.

Un chien qui grogne le fait pour avertir. Si la situation ne s’arrête pas, il passera à la phase suivante, la morsure. Sanctionner un chien qui grogne, c’est lui apprendre à ne plus utiliser la phase de menace et que la morsure est efficace puisque, lorsqu’il y a morsure, la situation s’arrête ! Si votre chien est menaçant, c’est qu’il se sent menacé et qu’il protège une ressource importante pour lui. Vous devez retravailler sur votre lien de confiance. Un chien qui a confiance en son humain de compagnie n’a aucune raison d’être menaçant. Ne cassez pas ce contrat de confiance, il sera difficile ensuite de le réparer.

Idée reçue :

J’ai de jeunes enfants et je ne veux pas que mon chien soit possessif avec sa gamelle, je vais donc mettre les mains dans sa gamelle quand il mange et lui retirer pour lui apprendre.

Erreur ! Avec cette attitude, vous allez apprendre à votre chien que chaque fois qu’un humain s’approche de sa gamelle, il doit être vigilant car on va lui retirer ou la toucher, vous allez donc déclencher de l’agression et de la possessivité à la ressource alimentaire. Votre chien devrait manger tranquillement et seul dans une pièce isolée. Toutefois, vous pouvez lui apprendre à ne pas craindre l’approche de l’humain en rajoutant, pendant qu’il mange, des super récompenses, gras de jambon, morceaux de fromages ou croquettes en plus. Cet apprentissage fait dès le plus jeune âge, vous aurez un chien qui ne craindra jamais votre présence car il saura que quand vous êtes là, vous ne lui retirez jamais rien, au contraire si vous approchez de la gamelle, c’est juste pour y ajouter quelque chose de bien agréable.

 

Vidéo l’enfant et le chien mode d’emploi par Sandrine Nataf-Otsmane

 

 

Sandrine Nataf-Otsmane Educateur canin diplômé d’état et Comportementaliste chien certifiée. Spécialiste des Relations Homme/Animal diplômé de l’Université de la Sorbonne. Diplômée de L’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort au comportement du chien, application à la relation Homme/Chien. Professionnelle expérimentée, établie depuis de nombreuses années.

Les commentaires sont fermés.