Chien adopté, chien qui a été maltraité, chien peureux

Egma

Adoptée en septembre 2010 (cela fait un an) à la SPA.

 

Quand je l’ai adoptée, c’était une chienne hyper craintive (la queue entre les pattes, qui refusait d’avancer…). Pour moi, c’était un défi à relever, je voulais lui redonner une nouvelle vie, malgré que je ne sache rien de son passé. Ils avaient estimé son âge à 07 ans.

Les jours qui ont suivi son adoption elle a timidement montré des signes d’amélioration pour se rapprocher de moi. Par mes gestes et par ses cicatrices, j’ai vite compris qu’elle avait sûrement été battue par un homme, laissée loin de la civilisation « humaine ». A chaque promenade, elle fuyait le moindre bruit, la moindre personne.

Deux mois après son adoption, mes gentils voisins (je suis en appartement) m’ont informés, gênés qu’Egma pendant mon absence ne cessait d’hurler (de mon départ à mon arrivée). J’ai tout de suite voulu trouver une solution pour mon chien. C’est la raison pour laquelle j’ai fait appel à Sandrine Otsmane. Dés le début, elle s’est rendu compte de l’état d’Egma et m’a donné quelques conseils.

En l’espace de trois semaines, elle n’hurlait que par intermittence cinq minutes toutes les heures alors qu’avant elle hurlait huit heures d’affilées sans arrêter. Je dirais qu’avec deux rendez vous et un application quotidienne des conseils de Sandrine Otsmane, Egma n’hurlait plus mais paraissait tout de même angoissée, angoisse qu’elle gérait de mieux en mieux, au fur et à mesure des jours.

Avec les cours collectifs suivis avec Sandrine Otsmane, elle prenait de plus en plus d’assurance en elle et c’était un vrai plaisir pour elle et pour moi de voir les progrès accomplis en si peu de temps.

Aujourd’hui, c’est un lien très fort qui s’est tissé entre moi et elle, en restant très vigilante à ce qu’elle ne soit pas trop collante de moi (pour éviter une rechute).

Les premiers conseils de Sandrine Otsmane sont toujours d’actualité mais beaucoup moins fréquents, d’autres sont apparus et c’est toujours avec bonheur que je découvre de nouvelles ressources d’Egma.

Je ne regrette en rien mon choix, l’adoption d’Egma a été un grand défi pour moi, et je pense avec modestie qu’Egma et moi avons en partie remplie notre part du contrat. D’autres surprises sont à venir…..

 Cordialement

 Jessica (92) (Hauts de Seine) – (Le Plessis Robinson)

Les commentaires sont fermés.